.


...Le Sanctuaire....
" J'ai mis ma concience aux prises avec ma raison, et la réflexion m'a convaincu, autant que l'experiences, que: " Tout Individu qui se sacrifie, sans néccésité pour des intérêts vagues et collectifs, n'est qu'un animal, d'un instinct dépravé, qui, tôt ou tard, sera corriger par la double épreuve, de l'injustice et de l'ingratitude..."
( Francois suleau - " les actes des apotres "..."

le-relai-pro  Index du Forum
 

   FAQ  -  Rechercher  -  Membres   -  S’enregistrer   Connexion
Jack Langin

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le-relai-pro Index du Forum >>>
... Nos clins d'oeil ...
>>>
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sasha
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2006
Messages: 411
Point(s): 76
Moyenne de points: 0,18
icon msnm: protheus63@hotmail.f

MessagePosté le: 12/02/2013 11:46:18 (2013)    Sujet du message: Jack Langin Répondre en citant



Jack Langin

...Pilote de Chasse d'exception... ( a la peau dure... )

L'homme est un être bien fragile,qui se prend parfois pour un surdoué, mais faisons-lui confiance pour une fois...
.




Non, je ne vous parlerai pas aujourd'hui du célèbre " Pappy' Boyington ", pilote de chasse à la tête d'une escadrille , pendant la Seconde Guerre Mondiale, bien connu du grand public , mais plutôt d'un pilote de chasse, tout aussi impétueux et tête brûlée, à qui il est arrivé une bien étrange histoire ,qui vaut d’être racontée...et qui s' est appliqué à devenir l'une des terreurs non pas du Pacifique, mais de l’Algérie !
Je veux vous parlez de..."
Jack Langin ", petit clin d'oeil à son intention.

Mais qui est Jack Langin ?



. .
. .

Pilote de chasse ,né en 1935 ,Jack Langin n'à que vingt ans au moment de son accident . Il débute sa carrière aéronautique lors de son engagement dans la marine en 1954 où il suit au sein de L’ U.S. Navy des cours de pilotage . De retour en France en Août 1955 , frais émoulu de l'école de pilotage américaine , celui-ci passe une petite période au MAROC ,afin d'acquérir des heures de vol. Puis affecté à l'escadrille 54S, de " l'école d'aviation embarquée ", basée à Hyères en vue d'obtenir de l’entraînement et la qualification à l'appontage sur les porte-avions, Conditions extrêmes, dangereuses et complexes que "Jack Langin " réalise sans problème et sans crainte tant il à confiance en sa machine et en son pilotage.

On le disait secret, plutôt vif, de prime abord. Mais dès qu’il se
retrouvait derrière les commandes de son avion, l’homme était différent. Le pilotage semblait
le sublimer et son élément : l’Air, le fasciner. Il était précis. et, plus il
subissait de contraintes, plus sa jouissance aérienne semblait se décupler. Il avait cet Art et cette facilité de savoir régler à chaud, dans l’urgence et sans la moindre hésitation , toutes les situations critiques rencontrées en vol, avec une grande sensibilité et une efficacité redoutable, extraordinairement fines et précises.


Jack Langin, Un homme à ne pas oublier ! .


Toujours est il ,que c'est lors, d'un de ses exercices effectués que son avion s’abîme, rendant,Jack Langin célèbre malgré lui 43 ans plus tard.

Histoire du F6F-5 du Cap Nègre


Le 14 mai 1956, le jeune piloteJack Langin en formation à la BAN d’Hyères au sein de l’escadrille 54S, école d’appontage, effectue un vol d’entraînement à la préparation à l’appontage. Exercice consistant à voler en configuration d’appontage pour tester la maniabilité de l’avion à basse vitesse. A l’issue de l’exercice, il effectue avec son ailier du rase vague au dessus de la mer. Mais à 11h52, après quelques manœuvres audacieuses, il touche la surface et cale le moteur. Il réussit à amerrir, gonfle son dinghy et évacue. Il sera recueilli par un pécheur et s’en tirera avec quelques commotions, une fracture de la première lombaire et quatre mois d’arrêt.
L’avion ne sera ‘découvert’ qu’en septembre 1999 par Jean-Noël Duval du CIP Lavandou.
Puis il revole en janvier 1957, ou il obtient sa qualification d'appontage sur l'arromanche, en juin de la même année .
Il vole ensuite sur CORSAIRE ,participe à la guerre d'algérie , enfin de 1960 à 1966 , il devient moniteur de chasse au MAROC et en FRANCE, ou il accède au rand d'officier des équipages et passe ses trois dernières années, dans l'aéronaval sur CRUSADER et quitte l'aéronaval en 1967.



Quelques Liens pour en savoir Plus ! .


http://nicoblon.free.fr/article/hellcat_f6f.pdf
( l'histoire du pilote Jack Langin "
http://users.skynet.be/pascalc/news/aveux.html
( F6F-5 du Cap Nègre...? les aveux . )
http://fr.wikipedia.org/wiki/Arromanches_(porte-avions)
( tout sur Arromanches "porte-avions" )
http://www.postedeschoufs.com/aeronavale/index_aero.htm
( Le maintien de l’ordre en Algérie )
http://www.postedeschoufs.com/aeronavale/index_aero.htm
( La grande histoire de l'Aéronautique navale )




SCREENSHOTS:



le Grulmann L4 F6F sur l'arromanches


Un Hellcat à l'appontage sur l’Arromanches, peu être celui de Jack...???


. .

le Grulmann L4 F6F


Vidéo:



le Grulmann L4 F6F, Ce qu'il reste













Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: 12/02/2013 11:46:18 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le-relai-pro Index du Forum >>>
... Nos clins d'oeil ...
>>>
Toutes les heures sont au format GMT - 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo
 
 
Se connecter pour vérifier ses messages privés