.


...Le Sanctuaire....
" J'ai mis ma concience aux prises avec ma raison, et la réflexion m'a convaincu, autant que l'experiences, que: " Tout Individu qui se sacrifie, sans néccésité pour des intérêts vagues et collectifs, n'est qu'un animal, d'un instinct dépravé, qui, tôt ou tard, sera corriger par la double épreuve, de l'injustice et de l'ingratitude..."
( Francois suleau - " les actes des apotres "..."

le-relai-pro  Index du Forum
 

   FAQ  -  Rechercher  -  Membres   -  S’enregistrer   Connexion
Le couscous tunisien

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le-relai-pro Index du Forum >>>
...la mise en bouche...
>>> >>> >>> Ma Cuisine Orientale >>>
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sasha
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2006
Messages: 411
Point(s): 76
Moyenne de points: 0,18
icon msnm: protheus63@hotmail.f

MessagePosté le: 12/02/2013 11:46:18 (2013)    Sujet du message: Le couscous tunisien Répondre en citant

Le couscous tunisien.


Imprimer la recette.....





Définition

Le couscous est un plat nord africain . Couscous désigne aussi les granules sphériques obtenues par agglomération de semoule de blé dur, celles-ci pouvant être fines, moyennes ou grosses.
Le plat de base consistait en l'association du couscous (céréale) et des pois chiches (légumineuses) mais sans viande, la légumineuse jouant ce rôle. Aujourd'hui, le couscous est habituellement servi avec de la viande et un ragoût de légumes. Il peut aussi être consommé seul, aromatisé ou nature, chaud ou froid, comme dessert ou plat d'accompagnement.
Le couscous a été classé en 2011 en troisième position des plats préférés des Français. Il est en outre le plat préféré des habitants de l’Est de la France devant la choucroute1..
Toutefois, le couscous reste le plat traditionnel surtout pour les cérémonies. Plat d'origine berbère diffusé dans tout le Maghreb, il est préparé à base de semoule travaillée et cuite à la vapeur mais dont la préparation varie selon la localité ; une spécialité de Djerba, le couscous djerbien, veut que la viande ou le poisson ainsi que les légumes soient assaisonnés et cuits ensemble à la vapeur. Pour préparer ce couscous était utilisé un couscoussier spécial à double niveau, l'un pour cuire la semoule et l'autre pour les légumes et la viande ou le poisson.




Ingrédients


Temps de préparation : 35 minutes
Temps de cuisson : 90 minutes
Coût: abordable

POUR 8 PERSONNES


Le couscous tunisien


- 500g semoule de blé dur moyenne
- 700g de cuisses de poulet
- 700g de collier d'agneau ou cotes
- 700g de boeuf ( bourguignon )
- 10 merguez
- 1 boite de concentré de tomate
- 2 poignées de pois chiches secs et trempés 2h à l'avance dans un bol d'eau ou 1 boite de pois chiches prêts(250g)
-100 g de raisins
-piment vert : 100 g
- 4 tomates fraîches pelées, épépinées ou 1 boite de tomates concassées au jus
- 1 poivron vert
- 1 poivron rouge
- 2 courgettes
- 2 aubergines
- 2 navets
- 2 raves
- 6 carottes
- 2 oignons
- 1 beau bouquet de persil plat
- 1 sachet de colorant safran
- 1 pointe de couteau de piment fort
- 1/2 cà café de raz el hanout
- 1/2 cà café de curcuma
- 1 cà soupe d'huile d'olive
- 30 g de beurre
- sel/poivre

POUR LA SAUCE




Préparation



Le couscous est l'association de deux plats :
un plat de semoule de blé cuite à la vapeur dans un couscoussier, agrémentée ensuite avec un corps gras (beurre, huile d'olive), et simplement salée. Suivant les recettes on y adjoint : pois chiches, petits pois, raisins secs ;
un plat de légumes tels que courgettes, oignons, carottes, navets, et de viandes (mouton ou poulet) cuits ensemble, rissolés avant de mijoter dans un bouillon.
Suivant les recettes, géographiques ou familiales, certains ingrédients sont absents, d'autres ajoutés ou remplacés, si bien que deux couscous ne se ressemblent jamais.
Traditionnellement, le couscous se prépare avec un seul type de viande, car le bouillon et la semoule qui cuit à sa vapeur s'imprègnent de son arôme. On peut ainsi déguster des couscous au mouton, au poisson, au poulet… Cependant, il n'est pas rare de trouver, notamment dans les restaurants, des couscous où viandes rouges, blanches et merguez se mélangent. Le couscous royal comporte généralement plusieurs viandes : poulet, merguez, boulettes. Il a été introduit et popularisé en France après 1962 par les pieds-noirs d'Algérie.
À noter que le couscous ne se cuisine pas de la même façon suivant les pays (Maroc, Algérie, Tunisie…). Au Maroc, le couscous aux légumes n'est presque jamais servi lors des cérémonies, sauf lors des enterrements (à l'exception de certaines régions rurales et berbères). Il existe, au Maroc, plusieurs couscous de fêtes, dont le couscous tfaya ou le couscous seffa.

1 Faites revenir les morceaux de mouton de boeuf et de poulet à l'huile d'olive.

2 Pendant ce temps, lavez et coupez les légumes en quartiers.

3 Mettez le concentré de tomate avec la viande, mélangez bien.

4 Ajoutez de l'eau, jusqu’à recouvrir la viande et faites bouillir quelques minutes.

5 Ajoutez les légumes (sauf courgettes), l'oignon émincé, du sel et l'harissa ou piment. Mélangez bien.

6 1 heure avant de servir le couscous, préparez la semoule.

7 Dans un saladier, mettez la semoule et 3 verres d'eau salée, laissez gonfler 10 min.

8 Remuez la semoule et mettez un filet d’huile d'olive, mélangez.

9 Ensuite commencez par étuver dans un couscoussier.

10 Dés que la vapeur s’échappe, retirez et mouillez encore avec un peu d’eau.

11 N’oubliez pas de mettre en ce moment là, les courgettes dans la marmite.

12 Émiettez le couscous et remettez-le à étuver une seconde fois.

13 accompagner de piments ouvert de coté saler et frit



Screenshot

. .
. .


Variantes

Le couscous est accompagné traditionnellement de « marqa », sorte de bouillon de légumes ou de soupe a la tomate épicée dans laquelle on ajoute des morceaux de pain.
On le sert souvent avec du lait chaud à l'oignon, c'est le couscous « belhalib », ou avec du petit lait (arabe l'ben, berbère ighi) ou du lait caillé (arabe rayb, berbère ikkil).
Le masfouf est un couscous tunisien et algérien beurré accompagné de petits pois. Il peut être aussi sucré et garni de raisins secs, voire éventuellement de dattes. Il est de coutume de le consommer au dîner. Le Seffa est un plat algérien et marocain très proche, c'est un couscous sucré à la cannelle et aux amandes.
Le couscous barbouche est un plat typique du Sud de la Tunisie, c'est un couscous aux tripes et aux herbes (feuilles de coriandre, persil), servi traditionnellement avec des œufs durs.
Le couscous au mérou, est un couscous au poisson typiquement sicilien, tout comme le couscous pkaïla ou bkaïla (épinard, en arabe) qui est un couscous aux épinards et à la viande de bœuf. Il existe une variante de couscous avec des grains d'une taille plus importante : le « Aych ».
Dans la petite île sarde de San Pietro, peuplée de Tabarquins (Génois d’origine, descendants de pécheurs de corail actifs à Tabarka jusqu’au xixe siècle), on sert toujours le cascà, couscous aux légumes variés, dépourvu de viande ou de poisson.
Le couscous au poisson ou sékssou bel hout (سكسو بالحوت), est un couscous traditionnel de la région de Sousse en Tunisie. Il est servi avec des tranches de poisson, qu’il soit de couleur blanche à base de farine ou de blé, ou encore de glands ; ou plus sombre à base d’orge. Le couscous au poisson est également une spécialité de la région de Ténès et de Jijel en Algérie, il existe un autre type de couscous preparé uniquement par de la farine issue des glandes de chènes lieges dans la region ouest de Jijel (El Aouana).



Dégustation

Le mets se consomme chaud avec, pour boisson, on le deguste avec ou du lait caillé ou du petit lait ça permet de bien digérer , une bonne carafe de lben pour adoucir ou pour ceux qui boivent, Des vins rouges d'Afrique du Nord : le Boulaouanne, le Guerouanne, le Sidi Brahim. Ils sont très corsés et se marient très bien avec la cuisine orientale. Sinon les vins rosés sont très bien aussi ; moins capiteux que les rouges. ( Et du thé à la menthe........N'oubliez pas.........) .


Pour la petite histoire

Selon une étymologie avancée par Salem Chaker de l'Inalco, le mot couscous provient du berbère dont la forme de base est seksu qu'il atteste d'origine locale. Et le mot Taâm ou Maâche provient de l'arabe. Le Trésor de la langue française informatisé indique qu'il s'agit d'un emprunt indirect au berbère, en passant par la forme maghrébine

La première référence écrite de la recette du couscous est présente dans un livre du nom de Kitāb al-tabǐkh fǐ al-Maghrib wa'l-Andalus (arabe) qui signifie en français : Cuisine du Maghreb et de l'Andalousie..






Site officiel






VIDÉO couscous tunisien






Voila Régalez vous, tous et toutes.....






Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: 12/02/2013 11:46:18 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le-relai-pro Index du Forum >>>
...la mise en bouche...
>>> >>> >>> Ma Cuisine Orientale >>>
Toutes les heures sont au format GMT - 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo
 
 
Se connecter pour vérifier ses messages privés