.


...Le Sanctuaire....
" J'ai mis ma concience aux prises avec ma raison, et la réflexion m'a convaincu, autant que l'experiences, que: " Tout Individu qui se sacrifie, sans néccésité pour des intérêts vagues et collectifs, n'est qu'un animal, d'un instinct dépravé, qui, tôt ou tard, sera corriger par la double épreuve, de l'injustice et de l'ingratitude..."
( Francois suleau - " les actes des apotres "..."

le-relai-pro  Index du Forum
 

   FAQ  -  Rechercher  -  Membres   -  S’enregistrer   Connexion
Le taboulé (ou plus exactement tabouleh)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le-relai-pro Index du Forum >>>
...la mise en bouche...
>>> >>> >>> Ma Cuisine Orientale >>>
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sasha
Administrateur
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2006
Messages: 411
Point(s): 76
Moyenne de points: 0,18
icon msnm: protheus63@hotmail.f

MessagePosté le: 12/02/2013 11:46:18 (2014)    Sujet du message: Le taboulé (ou plus exactement tabouleh) Répondre en citant

tabouleh


Imprimer la recette.....





Définition


S'il existe des centaines de variantes du taboulé, tout le monde s'accorde sur son origine libanaise (son ancêtre, le 'bazargan', étant lui issu du triangle Turquie-Irak-Syrie).

Sa popularité était due au fait que ses ingrédients se trouvaient facilement et à moindre coût.
Il est toujours l'un des plats principaux du mezzé libanais.

Le taboulé que nous connaissons tous autour de nous est à base de semoule de couscous agrémentée de quelques herbes et tomates. Il n’a rien à voir avec le plat original, le taboulé libanais, dans lequel le persil n’est plus un aromate : c’est un légume à part entière.

Le taboulé (ou plus exactement tabouleh) est une salade de persil et, en bien moindre proportion de menthe, avec du boulgour, de l’oignon et souvent des tomates.

Le taboulé ne demande aucun ustensile particulier si ce n’est une paire de ciseau ou un couteau de cuisine ; il nécessite seulement un peu de temps pour hacher le persil car ne vous laissez pas tenter par le hachoir électrique, le blender ou tout robot de cuisine : vous n’obtiendriez qu’une vague purée de persil juteuse ! Profitons donc des beaux jours, des journées où l’on a un peu plus de temps pour se régaler…et faire du bien à son corps.




Ingrédients


Temps de préparation : 15 minutes
Temps de repos : 10 minutes
Coût: Bon marché

POUR 4 PERSONNES


tabouleh



-1/2 tasse de bourghol (boulgour)
2 bottes de persil plat
4 brins de menthe fraîche
4 oignons verts avec leurs tiges vertes
3 tomates moyennes
le jus de 2 citrons
1/4 de verre de l'huile d'olive
sel et poivre noir




Préparation



Penser à préparer le taboulé au minimum 2 heures à l’avance pour laisser le boulgour gonfler et les saveurs se mélanger

Mettre le boulgour dans un saladier et le couvrir d’eau froide pendant une demi heure pour qu’il gonfle.

Pendant ce temps, laver et effeuiller le persil et la menthe. Pour couper ces herbes, ma méthode préférée est d’en remplir un verre et de plonger les ciseaux dedans en coupant jusqu’au résultat souhaité. Mais il est aussi tout a fait possible de le faire avec couteau ou hachoir à main sur une planche à découper. Épépiner les tomates et les couper en petits dés. Éplucher et hacher finement les oignons.

Egoutter le boulgour et le verser dans un saladier avec tous les légumes. Ajouter le jus de citron et l’huile d’olive. Couvrir d’un film et laisser reposer le plat au frais pendant une heure et demi au minimum. Avant de servir, rectifier l’assaisonnement.

.
Remarques :

Le taboulé est délicieux accompagné de pain libanais ou de pita !

Bon appétit!



Screenshot

. .
. .


Variantes

Les variantes sont innombrables mais j’ai voulu rester délibérément simple pour être le plus proche de la recette traditionnelle.

Vous pouvez éventuellement remplacer le boulgour par de la semoule.

J’aime également beaucoup ajouter de la coriandre fraîche pour accentuer la fraicheur du plat. J’ai également beaucoup de mal à me passer de cumin.. .



Dégustation

Indispensable en accompagnement de tout barbecue qui se respecte ou plus traditionnellement de quelques kebab et kefta. »
Quoi boire avec un taboulé ?
De l'eau bien sûr...! ;-) Mais aussi :

un blanc sec : Sancerre, Cassis, Condrieu, Sylvaner voire Riesling
un rosé : Tavel, Touraine Noble Joué, Bandol, Côtes de Provence, Cabernet d'Anjou
un rouge : Saumur-Champigny, Fronsac, Côteaux du Languedoc, Minervois, Gaillac


.



Pour la petite histoire

Le taboulé (arabe : تبولة tabūlah) est une salade à base principalement de persil et de boulghour originaire du Liban et de la Syrie. Il est le plus souvent servi avec de la laitue romaine mais peut aussi l'être avec des feuilles de chou blanc et/ou des feuilles de vigne fraîches.

Le taboulé s'est répandu bien au delà des frontières libanaises pour devenir une des salades les plus populaires du Proche-Orient, du monde arabe ainsi qu'à Chypre et en Arménie. Il est un des plats principaux composant le mezzé libanais.

Le « taboulé libanais »1 est constitué surtout de persil et de très peu de boulghour fin et brun (blé complet) alors que certaines variantes du taboulé comme le « taboulé arménien » est fait aussi de laitue, on y ajoute un quart à un demi petit concombre méditerranéen très finement haché dans la recette palestinienne ; dans certains pays on le prépare avec beaucoup plus de boulghour blanc. On trouve aussi une version à base de semoule de couscous et raisins secs, dite "taboulé à l'orientale". Il peut enfin être préparé avec des oignons et des olives suivant les variations nationales, certaines y ajoutent différentes épices dont la cannelle.

En arabe le mot taboulé veut dire salade assaisonnée.

Avant l'introduction de la tomate au Liban, le taboulé était préparé avec beaucoup de persil plat, de menthe fraîche, d'oignons blancs, d'un peu de boulghour brun, de jus de citron et d'huile d'olive avec une pincée de sel. Jusqu'à ce jour, certaines familles le préparent de cette façon traditionnelle et servent les tomates en dés, à part ou sur le mélange.

La popularité du taboulé est due au fait que ses ingrédients se trouvaient aussi bien dans les potagers et celliers des riches que des pauvres. Il leur permettait ainsi d'avoir leur ration quotidienne de « légumes frais » (élément important des habitudes culinaires méditerranéennes) sans trop de dépenses.

....






Site officiel






VIDÉO du tabouleh







Voila Régalez vous, tous et toutes.....



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: 12/02/2013 11:46:18 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    le-relai-pro Index du Forum >>>
...la mise en bouche...
>>> >>> >>> Ma Cuisine Orientale >>>
Toutes les heures sont au format GMT - 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo
 
 
Se connecter pour vérifier ses messages privés